Louis Rodde, Gwendal Giguelay & Fiona Mc Gown (1ère mondiale de Joséphine Stephenson) “Marée Haute”

Oeuvres de Stephenson, Fauré, Koechlin, Bonis, Ropartz, Chostakovitch, Viardot

Comme une invitation au voyage, les mélodies de Joséphine Stephenson nous convient comme en secret à une rêverie marine d’un bord à l’autre de la Manche.

Les airs ancestraux celtiques collectés et ré-harmonisés par Koechlin, inspirés par les légendes de la forêt de Brocéliande y répondent à un Fauré égaré sou le Clair de Lune quand les embruns de la sonate pour violoncelle et piano de Ropartz se brisent à l’évocation de la figure tragique de l’Ophélie de Shakespeare.

Une heure de musique pour chanter la mer, la nuit et la lumière du matin.